La ville de Sydney, capitale de la région de New South Wales, est une destination du bout du monde, une cité au charme fou et qui est l'une des étapes phares des visiteurs en Australie. Entre son architecture, les balades sur le port, sa bouillonnante vie culturelle et sa proximité avec des sites remarquables, les raisons sont infinies de partir à la conquête de cette métropole qui réserve bien des surprises. Une escapade à Sydney, c'est encore la possibilité de flâner dans des quartiers à l'identité unique, de profiter de la gastronomie, de partir à la rencontre d'une population ouverte d'esprit et aussi de se ressourcer dans des lieux ouverts sur la nature. Voici les incontournables de Sydney, métropole exceptionnelle à plus d'un titre. 

©

Aller voir l'Opera House

L'Opera House est un monument emblématique de l'Australie. Avec un emplacement exceptionnel sur l'une des plus belles baies du monde, il attire le regard par son architecture qui selon les imaginaires évoque la forme de voiles ou de coquillages. Repérable de loin, il faut prendre le temps de déambuler sur les larges promenades aménagées autour du bâtiment. L'occasion de scruter l'Opera House dans les moindres détails et de s'offrir de beaux points de vue sur la baie. Ceux qui le souhaitent peuvent aussi visiter l'intérieur et pour les adeptes, assister à un spectacle en soirée, c'est profiter d'un moment inoubliable dans l'un des plus célèbres Opéras du monde. 

©

Une balade à North Head Sanctuary 

North Head Sanctuary fait partie du Sydney Harbour National Park et est facilement accessible depuis Manly. C'est un lieu propice à de longues balades, avec de multiples lieux d'intérêt. On peut emprunter North Head Scenic Drive ou bien encore Fairfax Lookout pour bénéficier de panoramas exceptionnels sur la baie de Sydney. Fairfax Lookout est également un point d'observation des baleines. Les adeptes d'histoire apprécient de faire un tour du côté de l'Australian Memorial Walk, un chemin de mémoire qui rend hommage aux soldats australiens de toutes les guerres, avec six monuments commémoratifs. Et puis pour les curieux, il y a aussi la possibilité de visiter le Q Station. Cette ancienne station de mise en quarantaine des passagers des navires qui arrivaient à Sydney est aujourd'hui une résidence hôtelière qui ne manque pas de charme.

©

Parcourir le Harbour Bridge 

C'est le second symbole de la ville de Sydney. Le Harbour Bridge est appelé le « vieux cintre » par les habitants et sa construction fut achevée en 1932. Il existe plusieurs façons de profiter de cet incroyable monument. En voiture, il permet de rapidement rejoindre la rive nord de la baie. Pour le traverser à vélo, il faut se rendre sur le côté ouest et si on préfère marcher, il faut rejoindre le côté est. Si la vue dont on profite une fois que l'on entame la traversée est déjà exceptionnelle, ceux qui le souhaitent peuvent monter les 200 marches situées dans la tour sud-est pour profiter du Pylon Lookout. C'est depuis ce point de vue que le panorama sur la baie est le plus saisissant. 

©

Se rendre à Bondi Beach 

Ce qui fait que Sydney est une ville si agréable à vivre, c'est aussi sa proximité avec les plages. La plus célèbre est celle de Bondi Beach. Lors des journées les plus chaudes, elles attirent les habitants de la ville, les surfeurs et les voyageurs qui prennent le temps de se poser sur le sable, de profiter du soleil et de la mer. C'est au nord de la plage que la baignade est la plus sécurisée. La partie sud est elle réservée aux surfeurs, avis aux amateurs qui souhaitent profiter des vagues, c'est un spot incontournable et des cours sont dispensés. Parmi les autres activités, la baignade bien sûr, mais on trouve aussi à proximité un terrain de golf, le Marine Discovery Center pour en apprendre plus sur les fonds marins et des espaces dédiés à l'art, la galerie d’art aborigène Coo-ee et le Bondi Art Lounge.

©

Se mettre au vert aux Royal Botanic Gardens

Les Royal Botanic Gardens sont une véritable oasis en plein cœur de Sydney. On peut marcher sur les pelouses et s'installer pour y faire un pique-nique, sentir les fleurs ou bien encore s'accrocher aux branches des arbres. C'est un endroit très fréquenté par les promeneurs, les joggers et tous ceux qui souhaitent simplement respirer un peu dans un cadre verdoyant. Les kiosques d'informations proposent des dépliants qui permettent de mieux profiter de ce grand parc de 30 hectares, où, en plus des espaces dédiés aux balades, on peut admirer la collection incroyable de plantes exotiques et apercevoir de surprenants animaux comme des chauves-souris géantes à tête grise, des ibis ou bien encore des cacatoès blancs à crête jaune.

©

Flâner à la National Gallery of New South Wales 

La National Gallery of New South Wales est la deuxième plus importante galerie d'art d'Australie. Dans cet imposant édifice imaginé par l'architecte Walter Liberty Vernon et qui se situe en bordure du Domain, on découvre de splendides collections d'art australiens, européens ou bien encore asiatiques, le tout sur cinq niveaux. Au niveau trois, il ne faut pas manquer d'aller voir la Yiribana Aboriginal Gallery, dédiée à l'art du peuple aborigène et du détroit de Torres. On peut ensuite terminer sa visite par un tour dans la librairie, qui fait le bonheur des étudiants et des touristes passionnés d'art.  

©

Une promenade dans The Rocks 

The Rocks est le plus ancien quartier de Sydney. C'est ici que les premiers colons britanniques se sont établis. Le quartier fait face à l'opéra de Sydney et se situe au pied du Harbour Bridge. Son charme et son histoire sont restés intacts, la ville ayant souhaité le conserver au maximum. C'est un endroit où il est agréable de se balader dans les différentes rues pour profiter de l'architecture et aller voir Argyle Place, une place au charme anglais. Il y a aussi de nombreux pubs, des cafés, des boutiques, des musées et des restaurants. La vie bat sont plein à The Rocks et il s'y tient aussi le week-end un super marché : The Rocks Markets. 

©

S'émerveiller dans le Chinese Garden of Friendship 

Ce lieu symbolise la parfaite intégration de la culture chinoise dans la vie australienne. Le Chinese Garden of Friendship est un jardin traditionnel qui se trouve dans le quartier de Chinatown et c'est la province de Guangdong qui l'a offert à la cité en 1988, lors des fêtes du bicentenaire. C'est un lieu plein de sérénité et de paix où il fait bon flâner et se reposer. Il reproduit sur une échelle réduite des chutes d'eau, des montagnes et des lacs, chargés de signification et de symboles. On peut y rejoindre la forêt de bambous ou le Water Pavillon of Lotus Fragrance, où le lac et le jardin sont enrobés de la subtile odeur des fleurs de lotus. Un traditionnel salon de thé chinois est à disposition des promeneurs pour une pause autour d'une bonne boisson chaude.  

©

Un moment dédié à l'art au Museum of Contemporary Art 

C'est dans le sublime bâtiment Art déco de Circular Quay que se trouve le Museum of Contemporary Art. Ici, les passionnés d'art moderne peuvent passer de longues heures dans les allées pour contempler une large collection d'œuvres australiennes et du monde entier. Les expositions sont nombreuses et sans cesse renouvelées afin d'offrir de multiples expériences aux habitants et aux touristes. Pour l'histoire, le musée a ouvert ses portes en 1991, avec des œuvres de l'Université de Sydney, héritées du collectionneur John Power, et dans lesquelles on retrouve des pièces d'artistes mondialement connus comme Roy Lichtenstein et Andy Warhol. Pour terminer la visite, il ne faut pas passer à côté de la boutique du rez-de-chaussée, qui propose des articles originaux et de la librairie d'art, également passionnante.

©

Un tour au Sydney Observatory

Le Sydney Observatory est un centre scientifique qui s'est progressivement transformé en musée. Il a été construit en 1858 au sommet de la colline de Windmill Hill, le point de plus haut du port Jackson. On est d'abord interpellé par son architecture, c'est en effet l'un des plus anciens monuments de Sydney, qui a été construit avec des pierres locales. Il fut aussi le premier observatoire du pays, et on a l'occasion d'y voir des télescopes historiques, mais aussi plus modernes, ainsi que des objets scientifiques. Une visite permet d'en apprendre plus sur l'espace et l'astronomie et on peut également assister à des spectacles au planétarium et au Space Theater. En tant qu'observatoire, il est agréable d'y passer du temps au moment du coucher du soleil ou bien encore d'admirer les symboles de la ville et le ciel à l'aide des télescopes. 

©